HISTORIQUE DE LA PROFESSION

Revenir sur le site de l'hôpital

Accueil

Accès

Actualités

Historique

le métier

Nos valeurs

La formation par voie directe

La formation en contrat d'apprentissage

Le concours

Le coût, les aides

Les cursus partiels

La carrière



 

Entre la création du grade d’aide-soignant au sein de l’hôpital public en 1949 et l’entrée de la profession dans le 21ème siècle, cette fonction n’a cessé d’évoluer.

Au début du 20ème siècle, le personnel soignant était statutairement indifférencié, mais trois catégories étaient distinguées :

·        Les infirmiers qualifiés

·        Les infirmiers non qualifiés

·        Les servants (garçons et filles de salle)

Ainsi entre les brevetés (1922) ou diplômés (1938) et les servants, demeuraient  les infirmiers non qualifiés dont aucun texte officiel ne précisait la fonction.

En 1949 le grade d’aide-soignant est créé  pour tous les personnels exerçant comme infirmiers non qualifiés et n’ayant pu être reclassés en 1946 (date de l’obtention obligatoire du diplôme d’Etat Infirmier pour exercer).

L’arrêté de 1956 crée le CAFAS (Certificat d’aptitude aux fonctions d’aide-soignant).

C’est en 1960 que le diplôme  devient obligatoire pour exercer la profession. En effet, le personnel laïque remplace progressivement les religieuses et la formation d’aide-soignante est mise en place en 1969 à l’Hôpital Local de Prades

Le 12 août 1996, un décret abolit le CAFAS pour créer le DPAS (diplôme professionnel d’Aide-soignant).

Le 31 août 2007, le décret n°2007-1301 relatif aux diplômes d’aide-soignant, d’auxiliaire de puériculture et d’ambulancier et modifiant  le code de la santé publique (dispositions réglementaires) crée le Diplôme d’Etat d’aide-soignant.

 

Travaillant sous la responsabilité de l’infirmière, les aides-soignants n’exercent qu’en milieu hospitalier ou médico-social.

Depuis 1981, les aides-soignants sont autorisés, par décret, à travailler dans les services de soins à domicile, sous la responsabilité des infirmiers. Il est à noter que la fonction aide-soignante apparaît dans les textes réglementant la profession d’infirmière.

En juillet 1994, il est précisé que l’aide-soignant se situe au sein d’une équipe, qu’il contribue à la prise en charge des personnes et qu’il participe aux soins dans le cadre du rôle propre de l’infirmière.

Au mois de janvier 1996 paraît une circulaire relative aux rôles et missions des aides-soignants, c’est le premier texte officiel sur la fonction.

Les études :

Une circulaire en 1957 détermine le premier programme d’études.

Plusieurs autres programmes de formation se succèdent par la suite :

- En 1971,  programme en 10 mois et demi dont 224 heures d’enseignement théorique et pratique et 16 semaines de stage.

- Le 1er février 1982 un arrêté définit un programme de formation basé sur le modèle de l’alternance (350 heures d’enseignement théorique et pratique dont 24 semaines de stage). Il y est précisé que l’aide-soignant assure par délégation de l’infirmière, sous sa responsabilité et son contrôle, l’humanisation des conditions de vie de la personne soignée ou de la personne âgée.

-   En juillet 1994, le recrutement des élèves et le programme sont modifiés. 630 heures de théorie et 945 heures de stage sont nécessaires à l’obtention du diplôme. Ce programme comporte un tronc commun avec les auxiliaires de puériculture pendant les 6 premiers mois.

-  Le décret du 22 Octobre 2005 introduit dans la formation une logique de compétences à acquérir en 41 semaines de formation théorique (17 semaines) et clinique (24 semaines). Ce programme est basé sur un référentiel de compétences pouvant s’acquérir par la formation ou la Validation des Acquis de l’Expérience (reconnue par l’arrêté du 25 janvier 2005) 

A l’hôpital de Prades, l’école d’aide-soignant existe depuis 1969. L’école a fêté ses 40 ans en 2009 !